Ouvrir l’électromécanique aux femmes