Trump enterre le TPP: quel impact pour les Européens?

L’abandon du TPP promis par Donald Trump avait eu un effet, avant même sa concrétisation ce lundi : les Japonais se sont rappelés au bon souvenir des Européens ! Privé d’accord de libre-échange avec les Etats-Unis et dix autres pays de la zone Asie-Pacifique, Tokyo a déjà pressé l’UE de conclure le deal libre-échangiste que les Européens négocient non sans peine avec le Japon depuis mars 2013… L’UE vient de conclure un accord ambitieux avec le Canada (le fameux Ceta), dont l’entrée en vigueur provisoire et partielle n’attend plus que le feu vert du Parlement européen, attendu à la mi-février. L’UE, première puissance commerciale mondiale, négocie par ailleurs une quinzaine d’autres accords de ce type, soit avec des pays (l’Inde par exemple), soit avec des blocs régionaux (notamment avec le Mercosur latino). La commissaire au Commerce Malmström avait d’ailleurs souligné la semaine passée que l’UE était fort « occupée » par ces négociations pour renvoyer Londres en cours de Brexit en queue du peloton. Par contre, la négociation entamée en juillet 2013 avec les Etats-Unis (le TTIP) est au frigo, sinon en état de mort clinique, depuis l’accession de Donald Trump au pouvoir.