Pourquoi l’ouverture du plus grand musée de la Seconde Guerre mondiale irrite le gouvernement polonais

A Gdansk, la vision libre-exaministe de la guerre signée par les Belges de Tempora a été plébiscitée par les historiens européens. Mais le ministre de la Culture polonais juge la scénographie pas assez héroïque et accuse le directeur du musée de trahison. L’ouverture du musée, présenté à la presse mondiale lundi matin, est suspendue à une décision de justice attendue ce mardi.

Chef du service Culture Temps de lecture: 1 min

A lire sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une