Espionner le smartphone de son ado, un aveu d’échec

Quels parents n’ont pas été tentés un jour de s’emparer du téléphone de leur enfant pour découvrir son intimité ? A ce petit jeu aux grands dégâts, mieux vaut privilégier l’éducation et le dialogue.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

A lire sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une