Perquisitions antiterroristes: 7 potentiels «returnees» emmenés pour audition

La police a conduit tôt mercredi des perquisitions dans huit habitations de la région de Bruxelles, dans les communes de Laeken, Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean et Schaerbeek. « Aucune arme ni explosif n’ont été trouvés », indique le parquet dans un communiqué.

7 personnes soupçonnées d’être de retour de Syrie (« returnees ») ont été emmenées pour audition. Un juge d’instruction décidera dans le courant de la journée de leur maintien éventuel en détention.

Ces perquisitions ne sont pas liées aux attentats djihadistes de Paris en novembre 2015 (130 morts) ou de Bruxelles en mars 2016 (32 morts), a encore indiqué le parquet.

La Belgique est le pays de l’Union européenne qui fournit le plus de djihadistes en Irak et en Syrie proportionnellement à sa population, avec un nombre estimé de 465 combattants.