Le président mexicain et Trump ne parleront plus du mur en public

Le président mexicain Enrique Pena Nieto et son homologue américain Donald Trump ont convenu de ne plus parler en public du mur que le second veut ériger à la frontière, a indiqué la présidence mexicaine dans un communiqué vendredi. Les deux présidents, qui se sont entretenus par téléphone durant une heure, ont reconnu «  des différences claires » au sujet du mur à la frontière et ont convenu «  pour le moment » de ne plus en parler «  publiquement », indique le communiqué.

Cet entretien est intervenu au lendemain de l’annulation par M. Pena Nieto de son voyage à Washington, où il devait y rencontrer le nouveau locataire de la Maison Blanche, après que M. Trump a réaffirmé son intention de construire un mur à la frontière sud des États-Unis et à en faire payer le coût par le Mexique.

Hostilité sur Twitter

Donald Trump a enfoncé le clou vendredi sur Twitter en accusant «  le Mexique de profiter des États-Unis depuis trop longtemps ».

«  Des déficits commerciaux massifs et très peu d’aide sur la frontière poreuse, cela doit changer maintenant ! », a écrit le 45e président des États-Unis dans l’un de ses tweets matinaux qu’il affectionne. Jeudi, Donald Trump avait envisagé la mise en place d’une taxe de 20 % sur les produits mexicains pour financer la construction d’un mur à la frontière, promesse de campagne emblématique du magnat de l’immobilier.