Des députés PS se retirent de la campagne présidentielle après la victoire de Hamon

La scission continue au sein du Parti socialiste en France. Des députés PS, membres du Pôle des Réformateurs (aile droite du parti), ont décidé de se retirer de la campagne présidentielle. Ils jugent que le projet du candidat relève d’une « gauche radicalisée » et ne permet pas de rassembler le parti.

« En tant que militants, nous ne pouvons nous sentir liés par un ’projet de société’ fondé sur une logique d’assistance généralisée et de dépréciation de la valeur travail », ont-ils déclaré dans une tribune publiée dans le journal Le Monde.

Les députés font un triste bilan de la situation au sein du PS, deux jours après la victoire de Benoît Hamon et évoquent « des divisions plus profondes que jamais et une césure réelle entre deux sensibilités idéologiquement distantes ».

Ce lundi déjà, au moins quatre députés PS avaient annoncé qu’ils supporteraient le candidat du mouvement En Marche ! pour l’élection présidentielle.