Stéphane Moreau quitte son poste de bourgmestre d’Ans

Stéphane Moreau a choisi : il conserve ses fonctions chez Nethys.

Temps de lecture: 2 min

Rattrapé par le « scandale » Publifin-Nethys, Stéphane Moreau (PS) met fin au suspense et a choisi entre la politique et les affaires : il quitte son poste de bourgmestre d’Ans et garde sa place de manager de Nethys, société à caractère privé qui est une émanation de Publifin.

« J’ai décidé de quitter la fonction mayorale », écrit Stéphane Moreau dans un communiqué. « Cette décision est pour moi un déchirement personnel. Ma famille est ansoise depuis 7 générations. »

Portrait: Stéphane Moreau, un destin liégeois

La décision est la résultante de contacts intenses ces derniers jours et ces dernières heures, notamment entre Elio Di Rupo, Jean-Claude Marcourt, Stéphane Moreau et les responsables politiques à Liège. Dans son communiqué, Stéphane Moreau explique : « Je souhaite anticiper les récentes décisions du Gouvernement wallon, dans la mesure où mon appartenance, certes partielle, au monde politique, finit par nuire à l’entreprise que je dirige et que j’ai fait grandir avec mes collègues et les centaines, devenus des milliers, de travailleurs  ».

C’est Grégory Philippin, actuel échevin des travaux et deuxième score en termes de voix sur la liste socialiste, qui lui succédera au poste de bourgmestre.

Stéphane Moreau était dans la tourmente depuis plusieurs jours suite à l’éclatement du scandale Publifin et des réunions des comités de secteur pour lesquelles des élus communaux, désignés comme administrateurs, étaient largement rétribuées pour des séances auxquelles ils ne participaient pas. Il y a une dizaine de jours, Elio Di Rupo, président du PS, l’avait publiquement appelé à choisir entre son mandat mayoral et sa fonction de directeur général de Nethys.

Audit chez Nethys

En outre, nous avons appris à bonne source qu’il est question d’un audit externe afin de faire la lumière et jauger (une forme de « benchmarking ») les rémunérations qui ont cours chez Nethys par rapport à celles appliquées ailleurs dans les mêmes secteurs d’activité, soit l’énergie et les télécoms essentiellement.

Publifin: encore trop de questions

Portrait: Stéphane Moreau, un destin liégeois Publifin: encore trop de questions

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une