La Maison Blanche s’inquiète des fuites dans la presse lors des appels de Trump

Plusieurs contenus de conversations du président américain avec ses homologues étrangers ont fuité dans la presse.

Temps de lecture: 1 min

La Maison Blanche investigue sur les fuites persistantes dans les conversations privées du président américain avec les dirigeants étrangers. C’est ce qu’a annoncé son porte-parole, Sean Spicer ce jeudi lors de son briefing quotidien à la presse : « Nous examinons la situation, et c’est très inquiétant », a-t-il confié tout en déplorant « l’idée que vous ne pouvez pas avoir une conversation privée sans que les informations sortent. » Et de conclure : « Nous essayons de mener des affaires sérieuses au nom du pays. »

Plusieurs appels en question

Depuis le début de la présidence de Donald Trump, plusieurs contenus de conversations avec ses homologues étrangers ont en effet fuité. Son entretien avec le Premier ministre australien avait notamment en partie été diffusé dans la presse. Le Washington Post rapportait alors un appel particulièrement chaotique. Et le même jour, le 29 janvier, lors d’un appel avec Vladimir Poutine, Donald Trump aurait notamment critiqué un accord de 2011 sur le nucléaire, entre les États-Unis et la Russie.

Donald Trump, l’homme le plus inquiétant du monde

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une