L’Otan condamne le tir d’un missile balistique par la Corée du Nord

Le secrétaire général de l’Otan a appelé Pyongyang à s’abstenir de nouvelles provocations.

Temps de lecture: 1 min

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a condamné dimanche le lancement d’un missile balistique par la Corée du Nord et appelé Pyongyang à « s’abstenir de nouvelles provocations ».

« Je condamne le tir d’un missile balistique par la République populaire démocratique de Corée (RPDC). C’est une nouvelle violation de multiples résolutions du Conseil de sécurité de l’ONY, y compris la résolution 2321 adoptée en novembre 2016 », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Des provocations

« Ces provocations et violations persistantes de résolution contraignantes du Conseil de sécurité minent la sécurité régionale et internationale », a ajouté Stoltenberg.

Selon lui, la Corée du Nord doit mettre fin à tous les lancements utilisant la technologie des missiles balistiques et abandonner une fois pour toute ses programmes de missiles balistiques de manière « complète, vérifiable et irréversible », comme l’exige le Conseil de sécurité.

« J’appelle la RPDC à ne pas accroître davantage les tensions et à reprendre un dialogue crédible et significatif avec la communauté internationale », a conclu le secrétaire général de l’Alliance atlantique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une