Ceta: une pétition signée par 3,5 millions de personnes présentée au Parlement européen

Les signataires de la pétition reprochent au Ceta de représenter une menace pour la démocratie.

Temps de lecture: 2 min

Des opposants à l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, qui doit être soumis au vote du Parlement européen mercredi, ont présenté lundi à Strasbourg une pétition hostile signée par 3,5 millions d’Européens.

Selon l’Alliance « Stop TTIP & CETA », à l’origine de cette pétition, les signataires demandent aux députés européens de s’opposer au traité commercial que l’UE a conclu avec le Canada (CETA), mais aussi à celui qu’elle négocie avec les États-Unis (TTIP), dont les discussions sont gelées depuis l’élection de Donald Trump. Ces opposants ont remis lundi soir à deux vice-présidents du Parlement européen une pancarte symbolisant ces signatures, recueillies dans le cadre d’une « initiative citoyenne européenne ».

Une menace pour la démocratie

Les signataires reprochent au CETA de représenter « une menace pour la démocratie, l’État de droit, l’environnement, la santé, les services publics, mais aussi les droits des consommateurs et le droit du travail », et de « renforcer le pouvoir des multinationales aux dépens de la démocratie et du bien commun ».

« 3,5 millions de personnes ont signé pour un commerce plus équitable, plus durable écologiquement et socialement et pas pour quelque chose qui crée plus de problèmes qu’il n’en résout », s’est réjouie la vice-présidente verte autrichienne du Parlement européen, Ulrike Lunacek.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une