Michelle Martin convoquée au Palais de Justice le 9 mars

Michelle Martin comparaîtra à nouveau devant la justice le mois prochain. L’instruction faisant suite aux plaintes déposées à son encontre par Jan et Leendert Lambrecks, respectivement père et frère d’Eefje, enlevée par Marc Dutroux, pour « organisation frauduleuse d’insolvabilité » est terminée. La chambre du conseil de Namur se penchera sur l’affaire le 9 mars, rapportent mercredi les titres de Sudpresse et Het Belang van Limburg.

Au décès de sa mère, en 2000, Michelle Martin avait renoncé à l’héritage au profit de ses trois enfants. Ce renoncement à un patrimoine estimé à 200.000 euros était passé inaperçu jusqu’au jour où le Tribunal de l’application des peines de Mons a décidé de libérer Michelle Martin sous conditions, provoquant la colère des familles des victimes.

Jan Lambrechts avait alors tenté une saisie des biens de Michelle Martin au Couvent de Malonne, où elle avait été accueillie. Mais face aux frais à engager pour le peu qu’il y avait à saisir, il a renoncé. En revanche, il a déposé plainte pour «  organisation frauduleuse d’insolvabilité », suivi un an après par son fils. Les deux hommes accusent Michelle Martin d’avoir voulu échapper à ses obligations envers les victimes en organisant son insolvabilité.

Sur le même sujet
Police et justice