Elections au Pays-Bas: Wilders suspend ses «activités publiques» pour sa sécurité

Un policier est accusé d’avoir transmis des informations sur la sécurité du député néerlandais à « un groupe criminel ».

Temps de lecture: 1 min

Le député néerlandais d’extrême-droite Geert Wilders, candidat aux législatives du 15 mars, a annoncé jeudi la suspension de ses «  activités publiques » dans l’attente des résultats d’une enquête sur un policier accusé d’avoir transmis des informations sur sa sécurité.

«  Une nouvelle extrêmement inquiétante », a affirmé sur Twitter le dirigeant du Parti de la Liberté (PVV) : «  Jusqu’à ce que tous les faits soient connus au sujet de l’enquête pour corruption, le PVV suspend toutes ses activités publiques (la distribution de prospectus) ». Selon la presse néerlandaise, la police a transmis ces informations à un «  groupe criminel marocain ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une