Une commission d’enquête parlementaire pour l’affaire des Panama Papers

La commission spéciale Panama qui se penche sur les phénomènes d’évasion fiscale Panama Leaks va se dédoubler en commission spéciale et en commission d’enquête parlementaire jusqu’au terme du 30 mars, a décidé jeudi son Bureau. L’objectif est de pouvoir lever le secret professionnel auquel sont astreints un certain nombre d’acteurs des dossiers.

La commission d’enquête devra actualiser certaines informations et recouper des informations fournies par les banques. Elle auditionnera quatre services de l’Etat déjà entendus, mais dont certains fonctionnaires s’étaient fort justement retranchés derrière le secret professionnel. Le principe d’une commission d’enquête pourra les soutenir à cet égard.

Sur le même sujet
Services financiers