Expulsion des clandestins: Trump et son secrétaire à la Sécurité intérieure en désaccord

Le président américain Donald Trump a affirmé ce jeudi que les efforts engagés par son administration pour expulser certains immigrés clandestins des États-Unis étaient « une opération militaire ».

À peine deux heures plus tard, son secrétaire à la Sécurité intérieure, John Kelly, affirmait l’inverse depuis Mexico. Les États-Unis ne feront « pas usage de l’armée en matière migratoire », a-t-il affirmé lors d’un point de presse au côté du secrétaire d’État Rex Tillerson et de leurs homologues mexicains. Les agents des services de l’immigration sont des civils, pas des militaires.