Les actes racistes sont en recul en France, sauf pour les sites chrétiens

Selon les chiffres fournis par le ministère français de l’Intérieur, 1.125 faits racistes ont été commis en 2016 sur le sol français. C’est un repli de 44 % par rapport à 2015, où 2.034 faits de ce type avaient été commis. Les actes antisémites et antimusulmans connaissent une même forte baisse : moins 58 % pour les premiers et moins 57 % pour les seconds, selon la même source. Le ministère de l’Intérieur considère ces chiffres comme encourageants mais relève que les faits à caractère raciste ne sont pas encore suffisamment déclarés. Autre point noir : les atteintes aux sites chrétiens sont eux en hausse de 17 %.

Ces chiffres sont fournis alors que l’extrême droite caracole en tête du premier tour dans tous les sondages pour la présidentielle. Selon une étude OpinionWay, Marine Le Pen ferait même 44 % au deuxième tour si elle était confrontée à François Fillon. Il serait loin, le front républicain de 2002, quand près de 83 % des Français avaient choisi Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen au second tour.

Chaque semaine jusqu’au premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril prochain, Le Soir vous emmène sur les routes de France. À Béziers, la plus grande ville dirigée ou soutenue par le Front national depuis les municipales de 2014, les tensions sont palpables. « Plus personne ne mettrait sa tête à couper que Marine Le Pen ne sera pas élue », veut même croire le maire Robert Ménard, soutenu par le FN. « Si ce n’est pas pour maintenant, ce sera pour dans cinq ans mais le monde ancien a déjà perdu  ». La société civile se mobilise.

Le reportage à Béziers de notre envoyée permanente en France