Michael Moore dévoile son «plan d’action en dix étapes pour arrêter Trump»

Le réalisateur américain s’est donné pour mission d’« arrêter les forces du mal incarnées par Donald Trump ».

Journaliste au service Web Temps de lecture: 3 min

Le réalisateur Michael Moore ne lâche pas l’affaire. S’il avait prédit la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, Michael Moore ne s’avoue pas pour autant vaincu et vient de publier son plan d’action en dix étapes « pour arrêter les forces du mal incarnées par Donald Trump ».

Un mauvais départ pour le président

« Trump est très, très mal parti. Manipulé par les Russes, entouré d’imbéciles d’extrême droite et déambulant en peignoir, seul, dans une Maison-Blanche quasiment vide : il est ‘dans la merde’ », a commencé le réalisateur américain, avant de rappeler les dernières frasques du président et de son décret anti-immigration. « Je lui souhaite bien du courage, à ce fils d’immigré écossais ! », rappelle Moore.

Michael Moore s’est donc décidé à faire tout ce qu’il pouvait pour arrêter Trump a développé un plan d’action. «  Nous pouvons lui mettre des bâtons dans les roues à chaque étape et réussir à le faire tomber », explique-t-il.

Les 10 étapes

1.  Appeler tous les jours le Congrès américain pour dénoncer les projets de l’administration Trump, tels que la suppression de l’Obamacare ou la nomination d’un climatosceptique au secrétariat de l’Energie.

2.  Rendre visite une fois par mois à son représentant au Congrès.

3.  Former sa propre cellule d’intervention avec entre cinq et vingt personnes pour pouvoir élaborer sur-le-champ une stratégie dès que Trump prend une mauvaise décision, telle que le décret anti-immigration.

4.  S’engager en rejoignant une association américaine : Planned Parenthood (le planning familial américain), l’Union américaine pour les libertés civiles, Black Lives Matter ou encore les Socialistes démocrates d’Amérique.

5.  Continuer la marche des femmes. Pour ce faire, Moore a mis en place un « Calendrier de résistance », avec les prochaines actions organisées.

6.  Prendre le contrôle du Parti démocrate afin de se « débarrasser des vieux cadres du Parti ».

7.  Créer des zones de résistance démocrates. Moore estime que si les citoyens américains font changer les choses dans leur État, le fédéral suivra.

8.  Se présenter aux élections, pour ne plus abandonner « ces responsabilités aux imposteurs politiques qui nous ont déjà trahis ».

9.  Arrêter de se plaindre des médias. « Trouvez ceux qui ont du mérite et formez votre propre ‘empire médiatique’, en partageant leur travail, et le vôtre, sur internet ».

10.  Rejoindre l’Armée du rire. Moore encourage les Américains à « ridiculiser » leur nouveau président et ne pas laisser le Saturday Night Live, Stephen Colbert ou Seth Meyers faire tout le travail. « Je suis convaincu que le coup de grâce pour ce président, ce qui va le faire éclater, ce seront les rires, les moqueries, l’insoutenable ridicule de dizaines de millions d’Américains qui vont le troubler profondément jusqu’à l’expulser de la Maison-Blanche », conclut Moore.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une