Giuseppe de «Qui veut épouser mon fils?» est sorti de prison: «ça ne m’a pas servi de leçon»

Giuseppe Polimeno avait fait parler de lui en son temps. Le caractère du candidat de « Qui veut épouser mon fils ? » est des plus sulfureux. Peut-être même un peu trop puisque le quadragénaire avait été condamné, l’année passée, à un an d’emprisonnement pour « violences, harcèlement, appels téléphoniques malveillants et menaces de mort » à l’encontre de Hinda, son ex-compagne. Cette dernière avait, d’ailleurs, déclaré : « J’ai vécu l’enfer pendant deux ans. À mes yeux, c’est un monstre, il est dangereux pour les femmes ». Seulement, la peine de Giuseppe s’est avérée moins longue que prévue et le Cannois a été libéré après six mois d’incarcération seulement.

« C’est de la rigolade »

Son séjour à la prison de Grasse ne semble pas l’avoir traumatisé pour autant. Interviewé par Nice-Matin, Giuseppe affirme que tout s’est bien passé. « C’est ça qui m’embête, ça ne m’a pas servi de leçon », s’amuse-t-il aujourd’hui. « Les caïds de Grasse, c’est de la rigolade pour moi qui suis originaire de Mantes-la-Jolie ». À tel point qu’il raconte qu’il faisait la bise à tout le monde. Pas de quoi effrayer le restaurateur en somme.

Il est recasé et veut des enfants

Durant son enfermement, le Cannois à néanmoins pu compter sur le soutien de Laura, 34 ans, qu’il avait rencontré au préalable. « Il y avait eu un petit froid, mais en apprenant mon incarcération, Laura est revenue vers moi. C’est simple, elle a fait plus que mes parents ». Aujourd’hui, ils habitent dans un petit appartement de la Croisette et ont de nombreux projets. L’un consiste en l’ouverture d’une galerie d’art, l’autre à se marier et à faire un enfant.

Sur le même sujet
Peines