Une suspecte dit avoir assassiné Kim Jong-Nam pour 90 dollars

L’une des suspectes dans l’assassinat du demi-frère du dirigeant de la Corée du Nord a raconté samedi avoir reçu l’équivalent de 90 dollars pour prendre part à ce qu’elle pensait être une émission de télévision type caméra cachée, selon un haut diplomate cité par les médias.

Siti Aisyah, arrêtée peu de temps après l’assassinat le 13 février de Kim Jong-Nam avec un agent neurotoxique très puissant, a ajouté qu’elle pensait que le liquide en question était une sorte d’« huile pour bébé », a déclaré l’ambassadeur adjoint d’Indonésie en Malaisie, Andreano Erwin, qui a rencontré la jeune femme samedi.