Best of: les plus grosses bourdes lors de remises prix (vidéos)

Les Oscars 2017 ont été le théâtre d’une belle bourde lors de la remise du prix du meilleur film. « La La Land » a d’abord été annoncé gagnant par Faye Dunaway avant que l’enveloppe rouge désignant « Moonlight » ne fit son apparition.

►Lire: Coup de théâtre aux Oscars: « La La Land » reçoit par erreur le prix du meilleur film

Ce n’est pas la première fois qu’une bourde de ce genre a eu lieu lors d’une remise de prix. En voici un florilège.

Steve Harvey lors de Miss Univers

En 2015, Miss Colombie a cru être la plus belle femme de l’univers. C’était sans compter Steve Harvey et sa mauvaise lecture du carton. C’est Miss Philippines qui s’est finalement emparée de la couronne tant convoitée.

Voir la vidéo sur mobile

Vanessa Paradis aux Césars 1991

L’ex femme de Johnny Depp avait l’honneur d’ouvrir l’enveloppe pour le meilleur espoir féminin et lire le nom de la gagnante. Vanessa Paradis se trompe en annonçant la victoire de Judith Godreche à la place de Judith Henry, avant de corriger rapidement… « Merde ! »

Voir la vidéo sur mobile

Quand ton nom ressemble beaucoup à la gagnante

Lors du concours Reine Elisabeth 2015, le président du jury ne s’était pas trompé de gagnante, mais le nom de celle-ci ressemblait beaucoup à l’une des autres finalistes. Alors que Lim Ji Young semblait avoir entendu son nom, elle est restée assise quand elle a vu une autre finaliste accourir en pleurs sur la scène. C’était Lee Ji Yoon.

Voir la vidéo

John Travolta transformant les noms

« La Reine des Neiges » a raflé deux Oscars lors de la cérémonie 2014. Dont un pour la chanson « Let it go », interprétée par Idina Menzel. Celle-ci était venue défendre la chanson sur les planches du Dolby Theater. C’est John Travolta qui l’avait annoncée mais sous un nom particulier. «  Merci d’applaudir Adele Dazeem », avait-il lâché.

Voir la vidéo sur mobile

Cécile de France confondant deux artistes

En 2014, Cécile de France avait été choisie pour présider la cérémonie des Césars. Pour l’ouverture, l’actrice s’était lancée dans un sketch avec une partie en anglais. Elle saluait notamment Quentin Tarantino mais aussi Scarlett Johansson ou Adèle Exarchopoulos. Mais Cécile de France l’a confondue avec sa complice de « La vie d’Adèle », Léa Seydoux. Cette dernière, amusée, a rectifié le tire : « I’m not Adèle ».

Voir la vidéo sur mobile