Plus de 5 milliards de possesseurs d’un téléphone portable en 2017

Plus de cinq milliards de personnes devraient détenir un téléphone portable à la fin de l’année, selon une étude réalisée par l’Association mondiale des opérateurs (GSMA), publiée lundi. Selon l’Association, qui dévoilait ces chiffres au premier jour du Congrès mondial des télécoms (MWC) qu’elle organise à Barcelone, la barre symbolique devrait être franchie avant la mi-2017.

A l’horizon 2020, 5,7 milliards d’humains posséderont un mobile, soit les trois quarts de la population mondiale, principalement du fait de l’équipement rapide des populations asiatiques, à commencer par l’Inde, qui contribuera pour moitié à cette croissance. Autre signe de l’évolution des usages, 55 % des mobiles détenus dans le monde permettent d’offrir une connectivité à l’internet mobile, qu’il s’agisse de la 3G ou de la 4G, une proportion qui devrait atteindre les 75 % en 2020. La 4G en particulier devrait progresser rapidement, passant de 23 % des mobiles détenus à 41 % à la fin de la décennie.