Un véhicule suspect avec des bonbonnes de gaz intercepté à Bruxelles

Les dernières informations en direct

Un périmètre de sécurité est en place Porte de Hal à Bruxelles après qu’un véhicule suspect, contenant des bonbonnes de gaz, a été intercepté, sur le boulevard de Waterloo à Saint-Gilles.

Le conducteur serait radicalisé, selon une information de RTL confirmée par Charles Picqué, le bourgmestre de Saint-Gilles. « Au moment de son identification, nous avons constaté qu’il était signalé », nous a expliqué le bourgmestre. Il habiterait une commune bruxelloise, a-t-il précisé.

L’homme, qui était seul dans la voiture, a été emmené au poste de police. Le parquet précise qu’« il est absolument prématuré de confirmer que le conducteur aurait une intention criminelle ».

Le service de déminage sur place

Le conducteur a été interpellé ce jeudi alors qu’il avait brûlé plusieurs feux rouges. Au moment de l’arrestation, les policiers lui ont demandé d’ouvrir le coffre, celui-ci a refusé, a précisé Charles Picqué. Ils ont alors forcé la porte et découvert « au moins deux bonbonnes de gaz », a confirmé la porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi.

Le service de déminage de l’armée est sur place. « Les opérations peuvent prendre du temps », note la porte-parole. Il est encore impossible d’évaluer le niveau de dangerosité de la situation.

Un périmètre de sécurité a été mis en place, « sur 200 mètres autour » du véhicule. Toute la zone a été évacuée et est totalement bouclée.

Le métro roule toujours mais ne s’arrête plus à la station Porte de Hal.