Accueil

De Gelder ne visait pas une mais trois crèches

Kim Gelder doit répondre de 4 assassinats devant la cour d’assises. Le 23 janvier 2009, il a tué à la crèche Fabeltjesland deux enfants et une puéricultrice. Quelques jours plus tôt, il avait assassiné une dame âgée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Kim De Gelder est l’auteur présumé du massacre commis, le 23 janvier 2009, à la crèche Fabeltjesland à Sint-Gillis-Termonde – deux enfants et une puéricultrice avaient été tués – et du meurtre d’Elza Van Raemdonck, 72 ans, assassinée quelques jours plus tôt à Vrasene.

Trois mois avant de passer à l’acte dans la crèche Fabeltjesland à Termonde le 23 janvier 2009, Kim De Gelder a commencé à collectionner les couteaux, haches et déguisements. Il n’avait pas une seule crèche en ligne de mire mais bien trois, affirment De Standaard et Het Nieuwsblad. L’enquête judiciaire a permis de démontrer que le jeune homme pensait à assassiner des gens depuis des mois, voire des années.

« De Gelder avait l’intention de commettre d’autres crimes »

L’acte d’accusation décrit les autres plans de Kim De Gelder, qui devra répondre devant la cour d’assises de Gand de 4 assassinats et 25 tentatives d’assassinat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs