Stéphane Moreau: «On a voulu manipuler la commission d’enquête Publifin» (vidéo)

En préambule à son audition par la commission d’enquête sur Publifin, Stéphane Moreau est revenu sur les événements de jeudi : un pro justitia faisant état de possibles manœuvres du patron de Nethys et du président André Gilles pour manipuler ou faire disparaître des documents destinés aux députés wallons. « Ces allégations anonymes relèvent de la plus haute fantaisie », a souligné le Liégeois qui estime qu’« on a voulu manipuler la commission d’enquête. »

Les documents qui auraient été évacués des locaux de Nethys avaient deux destinations. Il s’agissait d’une part des très lourdes enveloppes de documents destinés aux communes en vue de l’assemblée générale du 30 mars et, d’autre part, de pièces reprises à domicile par une directrice afin de gagner du temps pour répondre aux demandes répétées de la commission.

Rien à signaler donc, selon Stéphane Moreau qui déplore toutefois « les conséquences très lourdes sur l’image commerciale du groupe et sur la confiance des clients et des banques. » La perquisition à la rue Louvrex a en effet fait l’objet de reportages en télévision.

Suivre le direct sur mobile

Sur le même sujet
PublifinPolitique