Le dérapage raciste de Gala déclenche l’ire des internautes

C’est une petite légende publiée par le magazine Gala, qui aura mis le feu aux poudres. Habitué à commenter les tenues des célébrités ou des personnages politiques, le magazine people a complètement dérapé en critiquant les vêtements traditionnels du haut-commissaire du Swaziland et de son épouse lors d’une rencontre avec la reine Élisabeth II.

« Un peu de tenue ! »

Un titre jugé grossier et trois lignes à peine qui ont déclenché l’ire des internautes : « Un peu de tenue !  » écrit le magazine avant de poursuivre : « Ce n’était pourtant pas mardi gras. Mais pour rencontrer Sa Majesté Élisabeth II, à Buckingham Palace, le haut-commissaire du Swaziland Christian Muzie Nkambule et son épouse ne se sont pas trop préoccupés de la tenue à adopter. Ils sont venus en pagnes en wax, tissu typique de leur petit royaume, ancienne colonie britannique. Osé  ».

Le mea culpa

Face à la pluie de critiques, le magazine a aussitôt réagi, publiant un message d’excuses sur sa page Twitter.

Mais le mea culpa du magazine n’a pas eu le don d’apaiser l’animatrice française Valérie Damidot, qui a, elle aussi, vu rouge.