Les propos d’Erdogan sont «inacceptables», estime le Premier ministre néerlandais

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a exclu dimanche de présenter des excuses de la part du gouvernement pour avoir expulsé la veille une ministre turque, espérant toutefois « une désescalade » de la crise diplomatique entre La Haye et Ankara.

« Il est hors de question que des excuses soient faites, ils devraient faire des excuses pour ce qu’ils ont fait hier », a déclaré à l’AFP Mark Rutte dimanche, prenant la parole à La Haye dans le cadre de la campagne pour les législatives prévues mercredi aux Pays-Bas. « C’est une demande totalement impossible et folle », a-t-il ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une