Hamon à Paris: «Le parti de l’argent a trop de candidats»