Comment le 22 mars 2016 a changé la vie du marathonien Koen Naert