Charles Michel rappelle Theo Francken à l’ordre après ses tweets contre MSF

Le secrétaire d’État à l’Asile et aux Migrations demande à Médecins sans Frontières d’arrêter d’aider les réfugiés en mer Méditerranée.

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre Charles Michel a rappelé Theo Francken à l’ordre après ses tweets acerbes adressés mardi à Médecins sans Frontières (MSF). «  Je l’appelle à faire preuve de plus de nuance dans sa communication », a fait savoir le chef du gouvernement.

Dans une série d’échange de tweets au picrate mardi, M. Francken a invité l’organisation humanitaire à quitter la mer Méditerranée, l’accusant de contribuer à la traite des êtres humains, d’encourager l’immigration illégale et d’y causer «  indirectement plus de morts ».

Charles Michel le rappelle à l’ordre

Des commentaires qui n’ont pas échappé au Premier ministre. «  J’appelle Theo Francken à respecter le travail humanitaire. Je déplore sans réserve la confusion qui est créée entre trafic d’être humains et les ONG », a-t-il insisté. Sur le fond du dossier, M. Michel estime que tout doit être fait pour «  lutter contre l’immigration illégale et le trafic d’être humains ».

Charles Michel invite dans la foulée son secrétaire d’Etat à rencontrer MSF «  aussi vite que possible pour avoir un dialogue constructif ». L’ONG avait elle-même formulé cette demande plus tôt dans la journée.

À lire aussi Le problème de Théo Francken, et peut-être du gouvernement, est-il l’Etat de droit?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une