Anvers: le suspect avait été interpellé la semaine dernière aux Pays-Bas

Il avait reçu l’ordre de quitter le territoire.

Temps de lecture: 1 min

Mohamed R., le ressortissant français qui a été intercepté jeudi roulant à grande vitesse sur le Meir à Anvers, avait été interpellé vendredi dernier à Rotterdam, indique la police néerlandaise. L’homme avait été interpellé car il avait un spray au poivre dans sa voiture. Il avait écopé d’une amende et d’un ordre de quitter le territoire néerlandais.

Lorsqu’il a été interpellé aux Pays-Bas, l’homme était dans sa voiture sous l’influence de l’alcool et cuvait. Les agents de police ont découvert un spray au poivre dans la voiture et ont emmené l’homme au poste pour audition. L’homme paraissait ne pas avoir de «  titre de séjour valable ». Il a reçu une amende et l’ordre de quitter le territoire.

«  Selon l’enquête, il n’y a pas de preuve d’une quelconque forme d’implication dans du terrorisme », explique la police de Rotterdam.

Mercredi soir, le jour avant l’incident d’Anvers, il avait déjà fait l’objet d’un contrôle de police. Il avait été verbalisé pour séjour illégal et avait été relâché.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une