François Fillon pense être sur écoute, son porte-parole le soutient

Temps de lecture: 1 min

Aux accusations de « cabinet noir » portées par le candidat de la droite François Fillon, suivent les soupçons de mise sur écoute. Samedi dans Le Figaro, M. Fillon a jugé « probable » qu’il soit placé sur écoute : « On est dans une situation où il est probable que, compte tenu des procédures judiciaires, je sois sur écoute, quand j’apprends que le président se fait remonter les résultats des écoutes judiciaires à l’Elysée. Cela veut dire que le président de la République peut potentiellement écouter un candidat à l’élection présidentielle. Mais attendez, on est dans quelle démocratie là ? »

Loin de se distancer de son champion, le porte-parole de François Fillon, Luc Chatel, en remet une couche ce dimanche : « Ce qu’il [François Fillon] a pu constater à plusieurs reprises, c’est que des conversations qu’il avait pu avoir, il en avait entendu des échos, sans jeu de mot. (…) Sa conviction intime, c’est qu’il est sur écoute », explique l’ancien ministre Luc Chatel sur France Inter.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une