Le directeur général de Liege Airport diminue son salaire de 110.000 euros par an

Luc Partoune a décidé de revoir sa rémunération à la baisse.

Temps de lecture: 2 min

Réuni ce mardi matin, le comité de direction de Liege Airport a acté la demande du directeur général, Luc Partoune, de réduire ses émoluments. Selon les chiffres cités par L’Echo, et qui ne sont pas contestés du côté de Liege Airport, Luc Partoune a perçu en 2016 un peu plus de 420.000 euros. «  Ce qu’il perçoit a été fixé il y a longtemps par les actionnaires mais vu le contexte actuel, M. Partoune a estimé opportun de faire réduire sa rémunération. Globalement, c’est un effort de l’ordre de 110.000 euros qu’il réalise pour en arriver à un salaire annuel de 300.000 à 310.000 euros », précise le porte-parole de Liege Airport Christian Delcourt, ajoutant qu’il s’agit de se conformer aux dispositions du décret de novembre 2016 sur les administrations publiques. L’intéressé s’aligne ainsi sur le plafond fixé par le gouvernement wallon au niveau des organismes publics à vocation économique.

Ce décret intègre Liege Airport alors qu’il ne s’agit ni d’un OIP (Organisme d’Intérêt Public), ni d’une intercommunale mais bien d’une société commerciale. «  Certes soutenue par les pouvoirs publics mais l’actionnariat est en grande partie privé », poursuit Christian Delcourt.

L’Echo annonce par ailleurs que Luc Partoune a renoncé aux 2.500 euros qu’il perçoit comme administrateur de la Sowaer, société wallonne des aéroports.

Le directeur général de Liege Airport est inculpé dans un dossier d’abus de biens sociaux et de détournement d’argent public. Il a d’ailleurs déboursé la somme de 120.000 euros en guise de transaction pénale mais celle-ci a été refusée par le tribunal.

À lire aussi Liège voit l’avenir en Flexpress

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une