Lionel Messi suspendu quatre matches avec l’Argentine pour avoir insulté un arbitre

La FIFA a infligé quatre matches internationaux de suspension ferme à Lionel Messi, coupable d’avoir insulté un arbitre assistant lors du match contre le Chili, le 24 mars en qualifications du Mondial2018 (zone Amsud).

Temps de lecture: 1 min

Cette sanction s’applique exclusivement aux matches internationaux, à commencer par la rencontre Bolivie - Argentine mardi soir, et non aux matches de son club, le FC Barcelone.

Messi est sanctionné pour avoir «insulté un arbitre assistant», pendant la victoire de l’Argentine face au Chili (1-0), lors duquel le joueur du Barça a inscrit le but de la victoire sur pénalty. Il a également écopé d’une amende de 10.000 francs suisses (9.350 euros).

L’Argentine s’est replacée dans la course à la qualification directe pour le Mondial en Russie et occupe la 3e position du classement avec 22 points, derrière le Brésil (30) et l’Uruguay (23), profitant du faux pas de l’Equateur au Paraguay (1-2).

Mais elle devra se passer de son maître à jouer pour les quatre prochaines rencontres qualificatives, à commencer mardi soir par le déplacement en Bolivie.

Lors de ses prochaines rencontres pour les éliminatoires au Mondial-2018, l’Argentine se rendra ensuite en Uruguay avant de recevoir le Venezuela, puis le Pérou.

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une