Naufrage d’un canot en Méditerranée: 146 migrants disparus, selon un témoin

Un jeune Gambien secouru mardi en mer a raconté être parti de Libye à bord d’un canot qui a pris l’eau et dont les quelque 146 autres passagers sont portés disparus, a rapporté mercredi le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Parti dimanche ou lundi de Sabrata (nord-ouest), cet adolescent de 16 ans a été secouru par un navire militaire espagnol de l’opération européenne anti-passeurs Sophia et transféré dans la nuit à Lampedusa, l’île italienne la plus proche des côtes africaines.

Selon son récit à un membre du HCR venu le rencontrer à l’hôpital où il a été pris en charge, il y avait cinq enfants et plusieurs femmes enceintes à bord du canot, dont les passagers venaient essentiellement du Nigeria, de Gambie ou encore du Mali. Quelques heures après le départ, le canot a commencé à prendre l’eau. Les migrants ont peu à peu coulé, selon le jeune Gambien qui a expliqué avoir survécu en s’agrippant à un bidon d’essence.

Sur le même sujet
ImmigrationHCRNations Unies