À gauche, le divorce n’attend pas le premier tour

En s’apprêtant à voter pour Emmanuel Macron, Manuel Valls précipite l’implosion du PS. L’heure n’est déjà plus à l’élection mais à la recomposition.

Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 1 min

A lire sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une