Brexit: l’UE veut rester maître du tempo des négociations

L’Union européenne a dévoilé vendredi les grandes lignes de son plan de négociations du Brexit, rejetant la demande de Londres de mener dès le départ des tractations parallèles sur l’accord de divorce et sur la « relation future ».

Selon le projet d’« orientations de négociations » du Conseil européen, des discussions sur la « relation future » pourront commencer avant que le retrait du Royaume-Uni, une procédure sans précédent, ne soit effectif. Mais il faudra que des « progrès suffisants » aient d’abord été faits sur l’accord réglant le divorce, et il ne s’agira par ailleurs que de « discussions préparatoires ».