Aéroports wallons: le spectre de la grève s’éloigne

Eclaircie en vue pour les voyageurs qui s’apprêtent à prendre l’avion au départ des aéroports régionaux de Charleroi et Liège ce vendredi après-midi. Alors qu’un préavis de grève avait été déposé par le syndicat socialiste CGSP-Amio et que l’on craignait un éventuel blocage des deux aéroports, une réunion « positive » s’est tenue ce vendredi matin entre la direction du Service public de Wallonie (SPW) et les représentants syndicaux. La situation est donc en train de se débloquer.

« La direction nous assure qu’il y aura une augmentation des effectifs de huit personnes pour les deux aéroports, nous a expliqué Stéphane Jaumonet, délégué permanent CGSP-Amio à la sortie de la réunion. Les recrutements qui étaient prévus d’ici juin, soit deux ou trois personnes, seront également réalisés. Et enfin, on nous assure que les services continus seront maintenus. Une réunion pour revoir l’organisation du travail de ces services se tiendra le lundi 10 avril ».

Deux assemblées du personnel su SPW doivent encore se tenir à 14 heures dans les locaux des aéroports de Charleroi et Liège. « J’y défendrai la poursuite des discussions », explique Stéphane Jaumonet. Traduisez que la possibilité d’une grève semble bel et bien s’éloigner, au grand soulagement des passagers.

Sur le même sujet
Grève