«Cervelle d’oiseau», une expression amplement méritée