S'identifier S'abonner

Des assistants parlementaires qui font du babysitting ou le ménage

Nous avons mené l’enquête dans le milieu des collaborateurs parlementaires. La plupart travaillent beaucoup et sans salaire excessif ni abus. Mais certaines dérives sont stupéfiantes.

Par la rédaction

Temps de lecture: 1 min

En France, des élus emploient fictivement des proches comme collaborateurs parlementaires ou améliorent leur salaire en puisant dans l’enveloppe salariale destinée à leurs assistants. Et en Belgique ? Nous avons mené l’enquête auprès d’une vingtaine de témoins, attachés parlementaires et conseillers politiques ou l’ayant été. Résultat ? Ces pratiques n’existent pas chez nous.

De là à dire que tout est rose…

Le travail fourni en réalité par les collaborateurs parlementaires n’a pas toujours à voir avec du travail parlementaire. Certains attachés de députés font du… babysitting, le ménage ou les travaux scolaires des enfants.

Et des collaborateurs de groupe, rémunérés par leur assemblée, sont en fait employés à temps plein ou partiel par leur parti, sans que ce soit complètement illégal d’ailleurs. Mais à nouveau, l’éthique est mise à mal.

► Découvrir l’enquête de Martine Dubuisson sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Génération Demain la Terre Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Concours Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Oeuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be Passion Santé L'Echo SudInfo Metro Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP