«Je soutiens Macron»: l’improbable poisson d’avril de Philippe Poutou

Pour ce 1er avril, Philippe Poutou a voulu frapper fort ! Sur Facebook, le candidat du Nouveau parti anti-capitaliste a tenté de faire croire qu’il se retirait de la course à la présidentielle au profit… d’Emmanuel Macron. Une vaste blague que les internautes ont rapidement épinglée.

Poutou tance son rival

Sur Facebook, le candidat français, qui avait réuni plus 1,15 % des voix à l’élection présidentielle de 2012, s’est fendu d’un texte d’une ironie cinglante au sujet du candidat du mouvement En marche ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le candidat du NPA ne fait pas dans la dentelle quand il s’agit de décrire le chouchou des sondages. De la loi du travail à ses multiples fonctions endossées au cours de sa brillante carrière, en passant par les nombreuses personnalités qui le soutiennent… Le candidat ne laisse rien au hasard et n’oublie pas de se moquer du renouvellement que l’ancien ministre prétend incarner.

La déclaration de patrimoine, un terrain miné

Et le candidat à la présidentielle ne s’arrête pas en si bon chemin. Plus loin, l’homme politique dézingue son concurrent en s’attaquant sur la déclaration de patrimoine de l’ancien banquier. « Parce que si je retire ma candidature, Emmanuel Macron, l’ancien banquier qui a touché 3 millions d’euros entre 2009 et 2013, est désormais le candidat qui a le patrimoine le moins élevé  », peut-on lire sur son compte Facebook.

Pour Macron… ou pas !

En guise de conclusion, Philippe Poutou précise prendre ses responsabilités. « Pour le progrès social, pour défendre les salarié-e-s, pour que les chômeurs et les chômeuses retrouvent un emploi, pour le FN recule vraiment, pour que les grands patrons tremblent et paient enfin la crise du capitalisme, votons pour Emmanuel Macron ! Ou pas…  », a fini par écrire le candidat du NPA qui ne laisse plus aucune place au doute… C’est bel et bien un poisson d’avril !

Sur le même sujet
Lois et règlements