Violences au Paraguay: un opposant tué

Un responsable de l’opposition au Paraguay a été tué d’une balle dans la tête après l’irruption de la police au siège du Parti libéral à la suite de violences au parlement, a annoncé samedi le chef de cette formation, Efrain Alegre.

Le ministère de l’Intérieur a confirmé qu’une enquête avait été ouverte «sur les circonstances de la mort qui serait due à un agent de la police nationale».

Sur le même sujet
Police