200 cinémas dans le monde diffusent «1984» pour protester contre Trump (vidéo)

Ce mardi 4 avril, 200 cinémas dans le monde ont diffusé le film inspiré du roman de George Orwell et ça, à l’initiative de deux cinéphiles new-yorkais - Dylan Skolnick, co-directeur du Centre d'arts cinématographiques de Long Island, et Adam Birnbaum, du Avon Theatre Film Centre dans le Connecticut – auprès de qui les agissements de Donald Trump soulèvent une vive inquiétude. Soutenus par la chaîne de cinémas Art House, ils ont convaincu près de 200 salles aux Etats-Unis mais aussi, au Canada, en Suède, aux Pays-Bas et en Croatie de diffuser le film simultanément.

1984 commence quand les gens se désengagent

La date du 4 avril n'a pas été choisie au hasard. En effet, dans le roman, c'est ce jour-là très précisément que le héros d’Orwell, Winston Smith, décide de se rebeller contre le système totalitaire dont il était jusque-là l’un des rouages. Dans une interview accordée à la chaîne Al-Jazeera, Dylan Skolnicka a commenté: « Personne ne suggère que nous vivons dans le monde d'Orwell. Mais la route de ce monde commence lorsque les gens se désengagent et laissent leur gouvernement faire ce qu'il veut. » Et d’ajouter que, selon lui, 1984 serait « le film parfait pour montrer le climat politique actuel aux Etats-Unis. »