Syrie: l’OMS accrédite la thèse d’une attaque chimique

Certaines victimes d’une attaque chimique présumée en Syrie présentent des symptômes évoquant une exposition à une catégorie de produits chimiques comprenant des agents neurotoxiques, a annoncé mercredi l’OMS à Genève.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’attaque semble avoir impliqué des armes chimiques, relevant « des signes compatibles avec une exposition à des produits organosphosphorés, une catégorie de produits chimiques incluant des agents neurotoxiques ».