Coupe Davis : les Italiens se sentent en confiance et prêts à relever le défi belge

«Nous sommes prêts, tout va bien», a répété plusieurs fois le capitaine transalpin, Corrado Barazzutti jeudi à l’issue du tirage au sort. «Nous nous entraînons bien, je suis très satisfait de ce côté et il n’y a en réalité pas grand-chose d’autres à dire. Nous nous apprêtons à jouer un match difficile et nous savons qu’il faudra bien le jouer pour avoir une chance de gagner. La Coupe Davis, ce n’est pas que l’aspect tennis et physique, il y a un petit quelque chose en plus et c’est ce que nous devrons apporter, outre le fait de bien jouer, pour espérer quelque chose. La Belgique a montré qu’elle était une véritable équipe de Coupe Davis, ce sera dur.»

Le duel sera lancé par Paolo Lorenzi, 38e mondial, devenu numéro 1 italien de cette équipe de Coupe Davis suite au forfait de Fabio Fognini, 28e au classement ATP, blessé. Lorenzi affrontera Steve Darcis à 14 heures vendredi. «Il joue très bien depuis le début de la saison et spécialement contre l’Allemagne (ndlr, au premier tour des Belges dans cette Coupe Davis)», a commenté Paolo Lorenzi jeudi. «Nous sommes quatre dans l’équipe, Fabio est blessé, c’est normal qu’il ne joue pas, à nous de donner le maximum».

Andreas Seppi, 76e à l’ATP, sera opposé ensuite à David Goffin, 14e mondial, qui a déjà battu l’Italien deux fois sur le circuit. «Cela remonte un peu», se souvient Seppi. «Mais ce furent deux matches assez serrés, sur surface dure. C’est une surface qu’il (Goffin) aime bien et qui lui permet d’imprimer un jeu très rapide. Mais je m’attends à un long match et je devrai jouer mon meilleur tennis, ça c’est déjà sûr