Les limites de l’horreur reculent au Kasaï

Kasaï : les limites de l’horreur reculent encore Après tant d’années de guerres, de viols, de massacres, de pillages, on aurait pu croire que les Congolais seraient blasés, recrus d’horreur sinon résignés. Et bien non : la découverte des corps de deux experts de l’ONU Michaël Sharp et Zaida Catalan, retrouvés décapités dans la région [...]