Attentat de Stockholm: l’identité de la victime belge confirmée

Il s’agit de Maïlys Dereymaeker, 31 ans, originaire de Lembeek (Hal).

Son identité a été confirmée par le bourgmestre de la commune, Dirk Pieters (CD&V), qui est par ailleurs un proche des parents de cette jeune psychologe travaillant pour l’Office des Étrangers. Les trois autres personnes assassinées ce vendredi à Drottninggatan sont deux Suédois, dont une petite fille de 11 ans, et un Britannique. «  Nous avons confirmé les identités des personnes décédées et leurs familles ont été informées  », a indiqué un responsable de la police de Stockholm, Jan Evensson au cours d’une conférence de presse. On compte également une quinzaine de blessés.

Point sur l’enquête

En Suède, l’enquête progresse rapidement. D’autant que les autorités sont convaincues de tenir l’auteur de l’attentat au camion bélier. Il s’agit d’un Ouzbek de 39 ans qui, a précisé la police suédoise, devait être expulsé après avoir été débouté d’une demande de permis de séjour. « En décembre 2016, l’Office des migrations l’a informé qu’il avait quatre semaines pour quitter le pays. En février 2017, la police a été saisie pour faire exécuter la décision parce qu’il n’était plus localisable », a précisé le chef de la police Jonas Hysing.

Les autorités avaient ensuite perdu sa trace, jusqu’à ce qu’elle ne l’arrête vendredi. Les premiers éléments de l’enquête ont également démontré que l’homme témoignait d’un intérêt « pour des organisations extrémistes comme l’État islamique ». Selon les proches de ce père de famille, celui-ci n’avait montré aucun signe de radicalisation.

Dimanche, un deuxième suspect a été placé en garde à vue, a indiqué la juge Helga Hullman du tribunal de Stockholm, sans préciser ses liens avec le suspect principal. La police avait annoncé plus tôt qu’elle interrogeait sept personnes dans le cadre de l’enquête.