Alost - Charleroi 77-73: le Spirou ne mérite pas le Top 4...

Alost 77

Charleroi 73

Alost : 9 sur 19 à 3 pts ; 19 sur 35 à 2 pts ; 12 lf sur 15 ; 33 rbs ; 17 ass ; 13 fautes – TOFI (8-7), V. TAYLOR, R. Taylor (0-3), EL KHOUNCHAR (6-6), TROISFONTAINES (10-11), GEUKENS (4-0), DE THAEY (0-4), Uzoh (2-4), BARRUETA (1-11), Blair.

Charleroi : 6 sur 22 à 3 pts ; 25 sur 42 à 2 pts ; 5 lf sur 6 ; 26 rbs ; 12 ass ; 20 fautes – Libert (0-3), FUSEK (8-2), MARNEGRAVE (7-2), Harris, RICHARDSON (7-12), GRANT (4-7), Kemp, Schwartz (6-0), RADENOVIC (4-11).

Quarts : 10-17, 21-19, 23-14, 23-23.

Certes, Amis, l’Okapi le plus précieux, était blessé. Comme les forfaits de Iarochevitch, Shepherd et Gaudoux handicapent forcément les Spirous. Mais que ces collectifs s’avouent poussifs ! Pas étonnant que le coach Angillis confie ne plus se soucier du classement, même si c’était la dernière chance raisonnable de briguer la 4e place, mais bien de la consistance de son équipe. On en fut loin durant une première mi-temps accordéon : de 10-17 à l’issue d’un premier quart marqué de 8 pertes de balle alostoises (18 au total !), sous la pression d’une défense carolo déterminée, à 31-36 à la pause, les Spirous avaient failli (31-34) perdre le bénéfice d’une emprise ayant culminé à 15-28. Le moment choisi par Troisfontaines et El Khounchar pour éveiller Alost, à distance et en défense : le premier étant de nouveau seul au-dessus du lot, le second n’ayant été lancé que comme 3e rotation à la distribution alors qu’il n’y avait pas une passe pour susciter l’enthousiasme d’un Forum déçu d’une saison ultra-irrégulière.

Côté carolo, le seul véritable motif de satisfaction venait de Fusek, géant en progrès depuis qu’Angillis lui donne confiance. Cela situait la fragilité de Spirous qui, de plus en plus frustrés, se firent dépasser d’un 10-0 à 44-50 en conclusion du 3e quart-temps ! Cette soudaine « envolée » des Okapis eut le mérite de stimuler le rythme du dernier acte, toujours sous l’impulsion du duo Troisfontaines-El Khounchar. Compte tenu des limites criantes de Charleroi, cela suffit à consolider la 4e place d’Alost au terme d’une 4e victoire en autant de confrontations face à des Spirous qui, toujours aussi peu convaincants, laissent à Mons l’espoir d’éviter Ostende au premier tour des playoffs.