Nassonia: Eric Domb menace d’abandonner Nassogne

Les temps sont durs pour le projet Nassonia porté par la Fondation Pairi Daiza. Comme nous l’indiquions, la commune de Nassogne s’apprête à décider, ce jeudi soir, de relouer pour neuf ans les droits de chasse des 1.500 hectares concernés par ce projet « écologico-touristique » de forêt « naturelle ».

Dans ces conditions, Eric Domb, le patron de Pairi Daiza, devrait jeter l’éponge et se tourner vers d’autres cieux. « Nassonia est cliniquement mort », se plaint aujourd’hui un de ses partisans nassognards.

Selon nos informations, Eric Domb a adressé ce mercredi une lettre aux membres du conseil communal de Nassogne. Il y précise clairement que « la proposition de cahier des charges enterrerait [le projet Nassonia] si elle devait être approuvée en l’état ».

Contrairement aux conditions de la location de l’année dernière qui ne portait que sur un an, le nouveau bail serait de neuf ans. « Aucun acteur ne pourra patienter neuf ans pour bâtir un projet d’une telle envergure, avertit Domb. Il n’est nullement assuré que nous puissions, demain, encore bénéficier des opportunités politiques, économiques et humaines qui sont les nôtres pour opérer les choix environnementaux qui s’offrent aujourd’hui à nous ».

Sur le même sujet
Chasse