Un lapin géant meurt dans une soute de United Airlines lors d’un vol Londres-Chicago

Baptisé Simon, ce lapin de 10 mois mesurait près de 90 centimètres. Fils de Darius, le plus grand lapin du monde (1,32 mètre), Simon était pressenti pour lui succéder et établir un nouveau record, selon Annette Edwards, qui les a élevés. Elle a assuré que Simon était « en pleine forme », et avait passé un examen médical trois heures avant le vol. « Quelque chose de bizarre s’est produit, et je veux savoir ce que c’est », a-t-elle déclaré au tabloïd britannique The Sun. L’éleveuse a précisé qu’elle avait déjà envoyé des lapins « partout dans le monde », et que « rien de tel » n’était arrivé par le passé. Elle a indiqué que « le client qui a acheté Simon est très célèbre. Et il est furieux ».

Lire aussi t1

Une nouvelle polémique

Pour United Airlines, cet incident se produit au mauvais moment, quelques jours seulement après avoir déclenché une vague d’indignation pour avoir évacué de force un passager sur un de ses vols surbookés. Des images filmées par d’autres passagers de cette évacuation musclée étaient rapidement devenues virales sur internet, contraignant le PDG de la compagnie, Oscar Munoz, à présenter des excuses publiques.

La compagnie américaine s’est déclarée « attristée » par le décès de Simon. « La sécurité et le bien-être des animaux qui voyagent sur nos lignes sont un enjeu de la plus haute importance pour United Airlines et son équipe de prise en charge des animaux domestiques », a-t-elle expliqué. « Nous sommes en contact avec nos clients, à qui nous avons proposé une assistance. Nous analysons ce problème », a-t-elle ajouté.