La procédure de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen a été lancée

Le Parlement européen a lancé ce mercredi le processus de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, à la demande de la justice française. Elle est soupçonnée d’utilisation frauduleuse des fonds européens, dans l’affaire des emplois fictifs de certains de ses collaborateurs, qui travaillaient en réalité pour le parti Front national en France.

Afin de poursuivre son enquête, la justice française désire que l’immunité de la candidate à l’élection présidentielle soit levée. Cette demande a été « transmise à la commission des affaires juridiques du Parlement européen, chargée de ces questions », a déclaré Antonio Tajani, président du Parlement européen, à l’ouverture de la séance.